ispo-trends-faction-performances-techniques

Parlez-vous ISPO ? Décryptage des tendances 2019

L’OBSERVATOIRE MONDIAL DES TENDANCES DÉDIÉES AUX SPORTING GOODS !

Depuis plus de 40 ans, le plus grand salon international multisectoriel de l’industrie de sport, ISPO Munich, offre une vision globale du marché des articles de sport (sporting goods), et permet d’identifier et confirmer les tendances de fond qui affectent ce business. Nos étudiants du Master en Marketing du Sport et Nouvelles Technologies de CREA Genève ont pu y passer plusieurs jours au début de l’année. L’occasion de faire le point sur les trends à venir. Comme toujours, les innovations ne manquent pas, mais souvent, les orientations prises manifestent la continuité de trends préexistantes qui ne font que se confirmer. À noter cette année l’apparition de deux thématiques fortes : le e-sport et la mise en avant du potentiel important des marchés asiatiques, notamment chinois.

Les performances techniques… encore et toujours !

Premier constat : les innovations se succèdent dans les soft goods comme dans les hard goods, centrées souvent sur l’extrême, la perf, la légèreté et le confort. Les textiles se font toujours plus imperméables, respirants et hyper légers ; pour preuve la nouvelle membrane « Future light » de The North Face dévoilée à l’ISPO qui combine justement imperméabilité et respirabilité avec un maximum de légèreté. Ou encore la veste Argon de Peak Performance, préfigure la veste deuxième couche légère et respirante, mais qui évite tout pont thermique et toute entrée d’air, permettant ainsi de maintenir le corps à 37.5 °C quel que soit l’effort. Pas étonnant qu’elle ait reçu un ISPO Award Gold Winner.

La performance extrême et le confort caractérisent aussi les innovations dans les hard goods. Pour l’hiver 2019, Head mis au point NEXO, une nouvelle gamme de chaussures all-mountain, misant elles aussi sur la légèreté et la perf avec une coque en graphène, sans négliger le confort du pied grâce au système Smart Frame qui optimise le « flex ».

 

ispo-trends-head-nexo-innovation-hard-goods

 

Chez Faction, l’arrivée du ski Candide 5.0 (bel hommage à Candide Thovex) – associe légèreté et puissance tout en étant réservé aux meilleurs freeskieurs. Quant aux casques Giro, ils ont adopté, pour les gammes de ski alpin, de freeride et de freerando le « Polartec », un tissu isolant qui assure aussi un confort amélioré pour le cuir chevelu. Ne manque plus que la version massante…

L’urbanisation du sport

L’intérêt d’adopter un mode de vie sportif, voire parfois extrême, en pleine ville va croissant.

De nouvelles disciplines touchent ainsi un public urbain qui souhaite pratiquer toute l’année en indoor pour se libérer de la dépendance des conditions climatiques.

Si bien que les marques continuent de descendre de la montagne ! ISPO a mis notamment en lumière le phénomène de l’escalade urbaine, où l’on voit des salles se développer de façon exponentielle : un « indoor climbing Hub » réunissait ainsi les grandes marques de ce marché : Petzl, La Sportiva, Black Diamond ou Mammut par exemple ; rappelant ainsi que la discipline deviendra olympique aux JO de Tokyo en 2020 !

L’urbanisation du sport a pu aussi se constater via la surface occupée par les fabricants de trottinettes, de vélos électriques et autres engins pliables. La nouvelle génération assure ainsi le développement de la mobilité douce en ville.

Le « prêt-à-sporter » ou l’alliance du sport et de la mode

Avec l’urbanisation du sport, les frontières entre outdoor, lifestyle et fashion s’effacent peu à peu, les marques intègrent depuis quelques années progressivement les codes urbains dans leurs textiles, couleurs ou matières.

Cette alliance réussie du « prêt-à-sporter » était ainsi bien visible à l’ISPO 2019 avec la rencontre du style et de la fonction, la technicité des tissus et la beauté des coupes mêlées.

Le développement durable et l’écologie : des tendances fortes

 

 

Que ce soit en montagne ou en ville, plus que n’importe quel secteur, l’outdoor reste sensible à la nature et à l’humain. Les marques ont très tôt pris conscience de l’importance de limiter leur impact sur l’environnement, et s’engagent pour sa préservation. Tel était l’un des thèmes forts de l’ISPO 2019. Certaines marques ont intégré depuis toujours le souci du recyclage, comme Picture, dont les produits sont à 100 % issus de matières recyclées, biologiques ou bio-sourcées ; ou encore Singtex, fabricant taïwanais qui récupère les déchets de café des coffee shops pour en faire… des tissus techniques ! D’autres garantissent des produits totalement biodégradables. Adidas qui avait déjà lancé la chaussure FutureCraft Biofabric, se voit emboîter le pas avec la Sordo Boot de la marque Berg Outdoor. Entièrement constituée de matières biodégradables, elle se décompose totalement en 6 mois ! Ce qui lui a valu de se voir attribuer le titre de « produit de l’année 2019 » par l’ISPO.

 

ispo-trends-berg-outdoor-sordo-boot-developpement-durable

 

Le digital ? Le centre du monde !

Le digital reste bien entendu la clé pour créer de la valeur ajoutée et enrichir l’expérience client. La digitalisation se retrouvait donc en pole position en matière de distribution. Dans le sport, comme partout, le point de vente devient le lieu de la fameuse « expérience » et cherche à se dépasser, à devenir plus qu’un simple de lieu de « shopping ». Chaque mètre carré doit être exploité pour apporter de l’animation, du « shoptainment » à un visiteur blasé qui attend avant tout du divertissement.

Dans le sport plus qu’ailleurs, la passion et l’émotion revêtent une importance centrale et permettent de développer des services additionnels pléthoriques, porteurs de forte valeur ajoutée.

Par exemple, la réalité augmentée et virtuelle, qui a encore du mal à se démocratiser auprès du grand public en dehors de certains domaines comme le jeu, pourrait trouver sa place dans la surface de vente en simulant une situation ou visualisant un produit personnalisé par exemple.

Au niveau des équipements sportifs connectés, même si les geeks et autres se prennent toujours autant au jeu des outils de mesure digitaux, c’est désormais davantage vers le B to B que le digital se déploie. En effet, les équipements connectés deviennent plus intelligents et permettent de collecter et analyser les data de training des joueurs pros. Dès lors, le terrain de jeu se connecte, les murs deviennent interactifs. Même le ballon subit, lui aussi, sa mégarévolution digitale. Pour preuve, la société SELECT, en partenariat avec Kinexon, vient de remporter l’ISPO Award du « Produit de l’année 2019 » pour avoir placé une puce dans un ballon de hand baptisé Ultimate iBALL. Une puce enregistre ainsi ce qui se passe au sol (vitesse du ballon, détection des tirs, angles de tir, etc.) et vient enrichir l’expérience des fans en leur permettant de visualiser la trajectoire et découvrir de nouveaux aspects de leur sport favori. Les données recueillies pourront aussi bien sûr être exploitées par les médias…

 

ispo-trends-select-kinexon-ultimate-iball-digital

 

Le e-sport fait une entrée remarquée

Le e-sport, en pleine croissance bien qu’il suscite des polémiques autour de son statut, devient peu à peu un phénomène incontournable. Raison pour laquelle il fait cette année son entrée à l’ISPO avec l’E-Sport Arena qui accueillait un match amical entre la communauté ISPO et l’équipe e-Sports du FC Bayern Basketball. En parallèle, un tournoi de e-sport organisé par Globetrotter – détaillant munichois ayant pignon sur rue – était retransmis dans tous les halls d’exposition du salon.

Le marché asiatique en plein boom

En dernier lieu, les marchés asiatiques et la Chine en particulier se sont particulièrement distingués cette année. Ils représentent clairement des enjeux majeurs dans le sport et plus spécifiquement dans l’outdoor. Les consommateurs chinois ont par exemple, récemment découvert le ski et le snowboard, se préparant à accueillir les JO d’hiver à Pékin en 2022. L’ISPO ne s’y est pas trompée en consacrant une après-midi de conférences sur cette thématique, mêlant tourisme sportif et développement des business liés à la montagne, mais aussi à l’exploitation du potentiel chinois par les grands clubs européens. Chaud devant, il va y avoir du sport…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Accréditations En savoir plus
SGS - ISO-9001 Eduqua Iaa
Fédérations et associations partenaires En savoir plus
Fsep Agep Edcom Private School Register

Formations

    Blog

      Pages

        Veuillez patienter...